Horaires couvre-feu : nous sommes ouverts tous les jours de 10h à 20h

Cadenas entouré de formes concentriques complexes sur un arrière-plan bleu avec le texte : trucs et astuces pour réussir son escape game

Comment réussir son escape game ? Les meilleurs trucs et astuces

3 octobre 2020

Revenir à la liste des actualités

Parce que les bons tuyaux, ça se partage, l’équipe de L'Antichambre a décidé, après des milliers d’heures passées à suivre des groupes (mais aussi à jouer) de vous concocter une liste de ses meilleurs conseils pour réussir votre escape game et passer une heure au top. Allez c’est parti !

🔎 Soyez minutieux, assurez-vous de ne rien manquer

La première règle d’or de l’escape game : on fouille, on fouille et on refouille ! les étagères, les livres, les poches de manteau, les piliers, l’arrière d’une porte… autant de cachettes aussi sournoises que probables pour une petite clé ou n’importe quel objet utile (ou non… ).

Aussi est-il essentiel de bien répartir l’équipe dans la pièce, mais aussi que chacun passe bien partout. Faites-vous confiance, mais pas trop quand même… tout le monde peut rater quelque chose.

Et qui dit minutieux dit aussi attentif, notamment aux explications du game master avant d’entrer dans la salle : il/elle vous a peut-être glissé une info utile à vous remémorer.

🤝 Travaillez en équipe

Pas de compétition entre les joueurs. Votre seul adversaire, c’est le temps. Alors on évite de la jouer perso. Quand vous trouvez quelque chose, annoncez-le et écoutez les annonces de vos coéquipiers. Croyez-nous, vous gagnerez beaucoup de temps.

Vous êtes bloqué sur une énigme ? Passez le relai à un autre joueur, il verra peut-être le problème sous un autre angle, qui sera le bon, et vous pourrez avancer !

Il est par ailleurs peu recommandé de rester plantés à six sur un problème. En général, ça donne au moins 3 spectateurs inutiles. Donc si vous vous sentez justement peu utile sur une énigme, essayez plutôt de fouiller ou de vous atteler à un autre mystère de la salle.

🧠 Soyez malins

Dans un escape game, tout ne va pas servir, et certaines choses ne vont JAMAIS servir (en tous cas à L'Antichambre) : les prises électriques et les ampoules ne cachent pas de secrets, à part celui de l’électrocution.

Une étagère remplie de livres ? Il y a peu de chances qu’on vous demande de lire les 650 pages de chaque livre que vous pourriez trouver.

Les manipulations à 2 mètres du sol ? Oubliez. Fort Boyard et escape game ne sont pas la même chose.

Le hasard n’est pas non plus le meilleur ami du joueur d’escape game. Donc vous l’aurez compris, inutile d’essayer de déverrouiller un cadenas à 4 chiffres au hasard. Ça ne fait ni plus ni moins que 10 000 combinaisons possibles. Non seulement vous risquez de perdre beaucoup de temps, mais surtout, où est le plaisir d’ouvrir un cadenas sans avoir résolu l’énigme qui vous donne le code ?

Par ailleurs, un bon moyen d’y voir plus clair si vous êtes un peu bloqué est de rassembler les objets potentiellement utiles que vous avez trouvés. Vous verrez alors parfois mieux comment créer des liens logiques ou combiner deux objets s’ils sont tous les deux sous vos yeux.

💡 Quelques conseils généraux pour finir

Pour revenir à notre point Fort Boyard, sachez que vous n’aurez jamais besoin d’utiliser votre force. Vous pourrez donc laisser vos gros muscles au vestiaire. Il serait dommage de casser quelque chose qui vous aurait servi plus tard, ou tout simplement de vous faire mal.

Si vous calez à un moment donné, tâchez d’avoir une vision d’ensemble : quel est le lien entre les énigmes ? quelle est votre mission ? votre objectif ? Il doit y avoir une logique quelque part.

Enfin d’une manière générale, évitez de « surcompliquer » les choses, vous risquez surtout de vous embrouiller les neurones. La solution la plus probable et logique est souvent la bonne. Même si la salle est un vaisseau spatial, il est rarement nécessaire d’avoir des connaissances préalables en astrophysique pour réussir.

Vous voilà parés pour passer un bon moment et réussir votre escape game. Mais n’oubliez pas une chose : il n’y a pas de déshonneur à perdre une partie. Parfois, nos salles préférées ne sont pas celles que l’on a gagnées mais celles qui nous ont donné le plus de fil à retordre, et nous ont plongés dans une super histoire grâce à une immersion aux petits oignons.

😉 À vous de jouer !

Armé de ces bons conseils, il ne vous reste plus qu'à choisir votre escape game et venir exploser tous les records avec votre équipe à L'Antichambre !